vendredi 26 septembre 2008

Le sur-sceau du bouchon

Des bouchons débouchés dont le goût est banni, empreints de sens mais dénués d'intêret. Dernière roue d'un dîner quelque peu arrosé, gisant sous la table complètement délaissé. Un sursaut tout dédié à la bouche et au nez, Simplicime invention pour seller la soirée. Le bouchon se fait sceau, signature d'un breuvage et cachet d'un château. 

1 commentaire:

coline a dit…

Simplicime est aussi poète ? Je trouve que les explicatifs sont de plus en plus poétiques, à l'image des objets.