vendredi 18 septembre 2009

Un poisson rouge dans les toilettes

La cuvette des toilettes est-elle un sujet tabou ? Cet objet trônant dans chaque habitation se prête à divers exercices de style sur sa forme, mais quand est-il du fond ? La lunette s'est parée de couleurs et motifs et la céramique tente quelquefois de nouvelles teintes, mais les toilettes à l'occidentale sont quand même très standardisées. Le papier toilette se libère peu à peu de ses carcans, et l'urinoir est un objet moins complexé où les designers se sont parfois amusés. Alors, pourquoi les cuvettes doivent-elles être blanches immaculées ? Est-ce le seul synonyme de propreté ? L'intimité des toilettes assises se doit-elle d'être plus sérieuse que les urinoirs ? Simplicime dit non, et rétablit une inégalité en proposant ce poisson rouge sérigraphié, comme compagnon de votre intimité.

8 commentaires:

google a dit…

Est-ce que je peux avoir la cuvette en bleu clair pour faire vraiment aquarium ?

coline a dit…

C'est une idée intéressante mais je crois que c'est trop pour moi ! C'est effectivement un endroit un peu tabou...

serge a dit…

Ah pour moi c'est parfait mais j'aimerai mieux un sticker parceque c'est un sérigraphe acrobatique qu'il faut pour y aller là-bas au fond avec son petit cadre son petit pot d'encre et sa petite raclette!! oui au stickers poisson-rouge!!
(qui collent sous l'eau!!?!!) à coller dans les piscines municipales, les aquariums des restos de poisson et sur les lampadaires en forme de globe... (la dernière idée est plutôt bonne non??)
bises,
serge

Simplicime design a dit…

Alors je donne une piste pour la technique "artisanale" : sérigraphie sur papier META (équivalant ensuite à un décalcomanie), slide off passé à la brosse plate, puis séchage. Ensuite on mouille le papier pour que le decalco se détache et on le pose dans la cuvette. Y'a-t-il des spécialistes pour nous proposer quelque chose d'autre ?

steaven a dit…

on reconnaît ta prude attitude coline, mais le défi technique tout de même donne envie de se pencher sur le truc...

serge a dit…

Oui, oui défit technique c'est le mot! Je suis impressionné par coline et sa solution décalco.. quid de la résistance au nettoyage hebdo à la brosse à chio...
et surtout (question pour simplissime) est-ce un projet de customisation (j'adopte un poisson dans ma cuvette quand je me sens prêt) ou est-ce un projet de série (type : "Jacob D. vous propose sa toute nouvelle série limité de l'été "ma méduse à moi") et là forçément c'est pas la même technique... Moi j'opterai pour : c'est adhésivé ou décalcomanié et quand c'est rayé, sale ou qu'on veut un nouveau copain, on gratte, on décolle et on va à la boutique d'aquarioWCphilie la plus proche (et du coup royalties pour simplissime... of course).

coline a dit…

Mais on dirait que c'est un buzz !
La solution décalco n'est point de moi mais de Simplicime... Moi à vrai dire je suis plutôt un peu circonspecte quand au poisson qui va virer marron... Bah oui, prude ne veut pas dire qui sent la rose... Cela dit je serais assez partante pour une tête de Sarko mais là on dérive de l'habituelle poésie de Simplicime.

Clémence a dit…

J'adore, j'adhère.